Le mémo
Le mémo : La tech pour ton business
Être productif c'est savoir se concentrer sur les bonnes choses
1
0:00
-3:43

Être productif c'est savoir se concentrer sur les bonnes choses

Être productif ça ne veut pas forcément dire de savoir faire plus de choses en moins de temps. Être productif c’est surtout de savoir se concentrer sur les bonnes choses au bon moment.
1

Hey 👋,

On se retrouve pour cette nouvelle édition de '“Hack ta productivité”.

Désolé si tu as reçu un e-mail ce week-end qui sortait de nulle part.
C’est ça de jouer les savants fous avec des outils d’e-mail marketing.

Bref, voici le programme de cette semaine :

  • On va faire la différence entre labeur et productivité

  • On va rapidement reparler d’Arc Browser, le navigateur web du moment

  • On reparlera de l’actu autour de l’IA et comment Google a perdu 100 milliards de $ en 24h suite à l’annonce de son outil pour concurrencer ChatGPT.

Mais avant ça…

Alors cette morning routine ?

Dis-moi en commentaire si tu l’as essayée.

La douche froide ? C’est horrible hein ! ahah

Mais qu’est-ce qu’on se sent bien après.

Je mets le lien pour celles et ceux qui ne savent pas de quoi on parle :

Hack ta productivité
La "morning routine" du Dr Andrew Huberman
Listen now (7 min) | Hey 👋, J’ai récemment découvert le contenu du Dr Andrew Huberman et cette découverte m’a littéralement scotchée. Je voulais la partager avec vous. J’adore le développement personnel, ce n’est pas nouveau. Je suis particulièrement sensible à la discipline que ça apporte…
Listen now

Maintenant faut s’y tenir, même si c’est pas tous les jours, ce qui compte c’est de s’y mettre.
Il faut commencer par piocher quelques passages de la routine et quand ils sont assimilés on en rajoute d’autres.

Progressivité !

Si tu n’es pas abonné, c’est le moment de le faire :

Nous avons testé le « offsiste » avec une partie de l’équipe BLC, c’est ressourçant je vous le conseille

Être productif c’est savoir se concentrer sur les bonnes choses

Être productif ça ne veut pas forcément dire de savoir faire plus de choses en moins de temps. 

Être productif c’est surtout de savoir se concentrer sur les bonnes choses au bon moment. 

C’est valable à n’importe quelle étape de sa vie professionnelle et quel que soit son métier. 

L’entrepreneur qui se lance et qui va passer plus de temps à créer ses templates de facture plutôt que d’aller chercher des clients. 

→ Quand on se lance les seules tâches qu’on doit faire doivent permettre de chercher des clients et de délivrer son produit. 
Tout ce qui n’a pas de lien avec l’une de ses tâches peut attendre. 

Le manager qui va faire les tâches que son équipe n’arrive pas à faire, plutôt que de la faire monter en compétences. 

Montrez aux gens comment faire les choses et vous n’aurez plus jamais à les refaire. 

Le collaborateur qui va répondre aux dernières demandes entrantes pour satisfaire l’instantanéité, plutôt que de se concentrer sur les tâches plus anciennes ou plus importantes, en premier.

→ Mettez en place une ToDo list, commencez à définir vos priorités et quand vous commencez une tâche, ne passez pas à la suivante tant que vous n’avez pas terminé, même si on vous dérange pour vous demander quelque chose. 

Les équipes qui s’appellent ou qui font des réunions dès qu’elles ont la moindre chose à se dire, alors qu’il serait plus judicieux de mettre en place une culture de l’écrit. 

→ Faites des réunions asynchrones à l’écrit.
Ça vous obligera à synthétiser et organiser vos idées. 

La meilleure astuce productivité qu’on puisse trouver ne permet pas de faire les choses plus rapidement. 
Elle permet simplement d’arrêter de faire les choses qui vous font perdre du temps.

Réapprenez à choisir vos priorités
Toutes les « batailles » ne sont pas bonnes à mener. 

Allez, on passe à des choses plus légères, mais tout aussi intéressantes. 

La folie Arc Browser

Tout le monde veut son code d'invitation !
Je vois que les gens sont aussi excités que moi à l’idée de remplacer leur bon vieux navigateur Chrome, par un outil qui propose quelque chose de différent.

Va falloir que Google fasse gaffe quand même.
Une IA qui répond mieux que son moteur de recherche et un navigateur qui fait passer Chrome pour l’équivalent d’encarta 98.

Ils ont du souci à se faire.

Si tu es sur Mac et que tu en as marre de chercher la bonne info dans les 50 onglets ouverts de ton Chrome.
Va faire un tour sur mon débrief après 1 mois d'utilisation.

Je suis pas sponsorisé par Arc pour parler d’eux, c’est juste que je trouve le navigateur super pratique.

IA : Bing, ça Bard à l’Opera

(J’étais pas sûr pour le jeu de mots, mais maintenant c’est fait)

C’est reparti avec l’IA ! Ça faisait longtemps hein !
(C’est ironique, on est d’accord).

ChatGPT a ouvert la voie et Microsoft s'est engouffré dedans en intégrant l’IA star à sa dernière version de bing.
Ils pourraient me payer que j’utiliserais pas Bing sur mon ordi (Ok je me calme).

Puis maintenant il y a Opera qui veut faire pareil…
Ils ont vu que les utilisateurs avaient été multipliés par 10, alors ils se sont dit que ça pourrait être enfin l’occasion de fêter leur millième utilisateur en faisaient pareil.

ChatGPT c’est le remède miracle pour les navigateurs dont les fonctionnalités sont pas assez intéressantes pour se suffire à elles-mêmes.

Et pendant ce temps-là on a Google qui nous fait une présentation de "Bard", son module d'intelligence artificielle…

Enfin… “intelligence”, le mot est peut-être un peu fort.
On a l'impression que ça a été rajouté à la dernière minute dans un event qui n'était pas du tout fait pour ça à la base.

Ça n'a pas loupé... Bard s'est planté quand on lui a posé une question pourtant assez simple.

  • « Dis Bard, quel télescope a pris les premières images d’une planète en dehors de notre système solaire »

  • « C’est le télescope James Webb »

Loupé, c’était pas lui mais l’autre.

Ils auraient dû lui demander de reconnaître un passage piéton ou un coquelicot, il aurait peut-être réussi.

Ou laisser le site de la nasa répondre à sa place en proposant un résultat de recherche.

Résultat : -8% sur l'action en bourse, boom !

Puis le reste de la conférence n'a pas été très convaincant.

En même temps, quel intérêt aurait Google de proposer les réponses d’une IA à la place des résultats de recherche.

Ils font le dos rond chez Google, le web tel qu’il existe actuellement leur convient bien.
C'est quand même les résultats des sites qui rémunèrent Google en vente de publicité.
Alors si on les remplace par une IA...
Tu m'étonnes qu'ils se satisfassent de ce statu quo.


Voilà c'est suffisant pour cette semaine.
Si tu as tenu jusque-là c'est que je te reverrais sûrement la prochaine fois.

Alors à la semaine prochaine 👋

Ah si, pardon, si tu penses que ça peut plaire à quelqu'un, n'hésites pas à partager.
(C’est le bouton en bas à droite, oui voilà celui avec la flèche “Share”)

1 commentaire