Les attaques DDoS atteignent un niveau de sophistication sans précédent au deuxième trimestre 2024

Le paysage des cybermenaces continue d'évoluer à un rythme alarmant. Selon un rapport de Cloudflare, le deuxième trimestre 2024 a vu une augmentation de 20% du volume des attaques DDoS. Cette tendance souligne la nécessité pour les entreprises de renforcer leurs défenses numériques.

Les attaques DDoS atteignent un niveau de sophistication sans précédent au deuxième trimestre 2024
Augmentation de 20% des attaques DDOS selon CloudFlare (Photo by Towfiqu barbhuiya)

Une hausse de 20% des attaques DDoS en un an

Le rapport, publié mardi, révèle une augmentation de 20% des attaques DDoS par rapport à la même période l'année précédente. Au cours du premier semestre 2024, Cloudflare a atténué pas moins de 8,5 millions d'attaques DDoS, dont 4 millions pour le seul deuxième trimestre. Ces chiffres représentent déjà 60% du total des attaques enregistrées sur l'ensemble de l'année 2023.

"L'escalade des attaques DDoS observée au deuxième trimestre 2024 est sans précédent", déclare Omer Yoachimik, analyste principal chez Cloudflare. "Non seulement le volume des attaques augmente, mais leur sophistication atteint des niveaux jamais vus auparavant."

Des acteurs malveillants de plus en plus sophistiqués

L'un des aspects les plus préoccupants du rapport est l'évolution rapide des capacités des acteurs malveillants. Les systèmes de défense automatisés de Cloudflare ont dû générer dix fois plus d'empreintes numériques pour contrer et atténuer ces attaques ultra-sophistiquées. Cette augmentation spectaculaire témoigne de la complexité croissante des menaces auxquelles les entreprises sont confrontées.

"Les outils et les capacités qui permettaient aux acteurs malveillants de mener des attaques aussi aléatoires et sophistiquées étaient auparavant associés à des capacités réservées aux acteurs étatiques ou parrainés par des États", explique M. Yoachimik. "Mais, coïncidant avec l'essor de l'IA générative et des systèmes autopilotes qui peuvent aider les acteurs à écrire plus rapidement un meilleur code, ces capacités sont désormais à la portée du cybercriminel lambda."

Les attaques DDoS par rançon en hausse

Le rapport met également en lumière une augmentation inquiétante des attaques DDoS par rançon. En mai 2024, 16% des clients de Cloudflare victimes d'attaques ont déclaré avoir été menacés ou soumis à une attaque DDoS par rançon - le pourcentage le plus élevé enregistré au cours des 12 derniers mois.

Plus alarmant encore, 1 sur 25 des personnes interrogées a déclaré que les attaques DDoS dont elles ont été victimes étaient menées par des acteurs étatiques ou parrainés par des États. Cette implication présumée d'acteurs étatiques souligne la gravité croissante de la menace DDoS et son potentiel à devenir un outil de guerre cybernétique.

Les secteurs les plus touchés

Le rapport identifie les technologies de l'information et les services comme le secteur le plus ciblé au deuxième trimestre 2024, suivi de près par les télécommunications et les fournisseurs de services. Le secteur des biens de consommation complète le podium des industries les plus attaquées.

Dans le domaine spécifique des attaques DDoS HTTP, le secteur du jeu et des paris en ligne a été le plus touché en termes de volume de requêtes d'attaques.

Une menace mondiale

L'analyse géographique des attaques révèle que la Chine a été le pays le plus ciblé au monde au deuxième trimestre 2024, suivie de la Turquie et de Singapour. En ce qui concerne les sources des attaques, la Libye arrive en tête, suivie de l'Indonésie et des Pays-Bas.

L'importance d'une défense automatisée

Face à cette menace croissante, le rapport souligne l'importance cruciale des systèmes de détection et d'atténuation automatisés. Plus de 57% des attaques DDoS HTTP et 88% des attaques DDoS de la couche réseau se terminent en 10 minutes ou moins, un délai trop court pour une intervention humaine efficace.

"Ces chiffres soulignent la nécessité de systèmes de détection et d'atténuation automatisés et en ligne", insiste M. Yoachimik. "Dix minutes suffisent à peine pour qu'un humain réponde à une alerte, analyse le trafic et applique des mesures d'atténuation manuelles."

Conclusion

Le rapport du deuxième trimestre 2024 de Cloudflare sur les menaces DDoS met en lumière un paysage de menaces en rapide évolution. L'augmentation du volume et de la sophistication des attaques, combinée à l'implication présumée d'acteurs étatiques, souligne l'importance cruciale pour les entreprises de tous secteurs de renforcer leurs défenses contre les attaques DDoS.

Alors que la menace continue d'évoluer, il est clair que la cybersécurité restera un défi majeur pour les entreprises dans les années à venir. L'adoption de solutions de sécurité robustes et automatisées n'est plus une option, mais une nécessité dans ce nouveau paysage de menaces numériques.

Read more