Le rôle des prestataires IT face au nouveau défi des PME sur l'IA

Selon une étude Sage, seuls 28% des distributeurs estiment que leurs clients sont prêts pour l'évolution du marché. L'IA émerge comme un levier clé, mais son adoption reste un défi. Les prestataires IT se réinventent pour accompagner cette transformation. Analyse des enjeux.

Le rôle des prestataires IT face au nouveau défi des PME sur l'IA
Le rôle des prestataires IT face au nouveau défi des PME sur l'IA (Photo by ThisisEngineering)

L'IA, un catalyseur de la transformation numérique encore sous-exploité

L'étude mondiale menée par Sage auprès de 2 800 décideurs de l'industrie technologique (dont 250 en France), met en lumière les défis auxquels sont confrontées les PME dans leur quête d'agilité numérique.
Sans surprise l'IA est identifié comme un élément clé dans le rapport.

Cette tendance s'inscrit dans un mouvement plus large de digitalisation des entreprises françaises.

Menad Lamini, directeur général du groupe Arcanes, intégrateur Sage, confirme cette tendance :

"Ces dernières années, nous observons un intérêt croissant de nos clients pour l'intelligence artificielle. Ils cherchent à comprendre comment elle peut concrètement améliorer leurs processus et services."

L'IA comme outil de compétitivité : un enjeu stratégique pour les PME

L'adoption de l'IA s'inscrit dans une volonté plus large d'améliorer leur compétitivité.
L'étude de Sage révèle que 24% des entreprises voient dans la transformation numérique un moyen d'accroître leur compétitivité sur le marché.

Les applications de l'IA sont multiples et touchent à divers aspects de l'entreprise.
Que ça soit pour des usages métier :

  • Optimisation des processus : automatisation des tâches répétitives, amélioration de la gestion des stocks
  • Relation client : chatbots, personnalisation des offres
  • Analyse de données : prévisions de ventes, détection de fraudes
  • Maintenance prédictive : anticipation des pannes, optimisation de la durée de vie des équipements

Comme pour des usages "bureautiques" du quotidien :

  • Rédaction, correction
  • Enregistrement de visio
  • Génération de visuels
  • Centralisation d'informations
  • Etc.

Ces pistes pourraient représenter un potentiel de croissance et de compétitivité considérable, notamment face à la concurrence internationale.

L'évolution du rôle des prestataires IT : de la vente au consulting stratégique

Face à ces nouveaux défis, les prestataires IT se réinventent.
L'étude Sage montre que 48% des revendeurs français privilégient désormais le conseil stratégique à la vente.
Cette transformation est particulièrement visible dans l'approche des intégrateurs et des cabinets de conseil.

Thibault Cornudet, PDG du groupe Référence, cabinet de conseil spécialisé dans l'accompagnement des PME, souligne l'importance de cette évolution :

"Notre rôle est d'accompagner nos clients dans leur transformation numérique. Cela implique de les aider à rationaliser leurs choix technologiques et à les intégrer efficacement dans leur stratégie globale."

Cette évolution du rôle des prestataires IT s'accompagne d'une montée en compétences sur les technologies d'IA.

Les défis persistants : au-delà de la technologie

Malgré ces évolutions, des obstacles subsistent.
Les principaux freins identifiés sont les budgets restreints, la complexité des solutions technologiques et la résistance au changement.
Ces défis ne sont pas uniquement d'ordre technique, mais touchent également aux aspects organisationnels et culturels des entreprises.

Comme dans tous changements de fond, la réussite reposera sur la capacité des entreprises à faire face au changement.
Or on sait désormais, qu'il y a des méthodes éprouvées pour accompagner au mieux ce genre de transition (Méthode Agile par exemple).

Vers une synergie renforcée de l'écosystème technologique

Face à ces défis, la collaboration entre éditeurs, intégrateurs et cabinets de conseil apparaît comme essentielle pour accompagner efficacement les clients finaux dans leur transformation numérique.
Cette synergie permet de mutualiser les expertises et de proposer des solutions plus complètes.

Comme le rappelle Nicolas Mellin, directeur des alliances stratégiques et partenariats :

"Aujourd'hui on travaille de plus en plus à 3 (...) sans ce trio on se rend compte que les projets sont souvent plus compliqués."

Mais au-delà de l'intégration d'usages dans les logiciels métier, il faudra aussi fournir un accompagnement sur tous les usages IA du "quotidien".

  • Comment utiliser son ChatGPT (Claude, Gemini, etc.)
  • Comment créer un projet personnalisé avec ses jeux de données
  • Quel outil utiliser pour générer des images
  • Ai-je le droit d'enregistrer une visio avec retranscription et résumé
  • Etc.

Ça serait simpliste de dire qu'il suffit de prendre un abonnement ChatGPT à tout le monde pour utiliser efficacement l'IA dans une structure.

Un projet réussi repose exactement sur les mêmes codes qu'une intégration d'outils plus "traditionnels" :

  • Comprendre les besoins
  • Choisir la solution qui y répond
  • Déployer la partie technique
  • Intégrer les données de l'entreprise
  • Former les utilisateurs
  • Assurer le support au quotidien

On se rend compte qu'il y a une place à prendre pour aider les entreprises à déployer efficacement tous ces usages du quotidien.

Conclusion : l'IA, un défi collectif pour la compétitivité des PME françaises

L'intégration de l'IA représente un défi majeur, mais aussi une opportunité sans précédent pour renforcer leur compétitivité. Le succès de cette transformation repose sur une collaboration étroite entre les PME, les prestataires IT et l'ensemble de l'écosystème technologique.

Les mois et années à venir seront cruciaux pour déterminer la capacité des entreprises françaises à tirer pleinement parti de l'IA et à se positionner favorablement dans un marché de plus en plus numérisé et compétitif.

L'évolution du rôle des prestataires IT, passant de "simples" fournisseurs de solutions à de véritables partenaires stratégiques, sera un facteur clé de cette transformation.

Read more