Déployer une stratégie build in public efficace et sincère

Les entreprises qui se différencieront positivement, seront celles qui auront réussi à déployer une stratégie build in public efficace et sincère.

Déployer une stratégie build in public efficace et sincère
Déployer une stratégie build in public (Photo by Dan Rooney)

On est vendredi soir, vous venez de terminer une semaine de boulot intensive.
La semaine a été productive, mais un peu longue et il est maintenant temps de se détendre un peu.

Ni une ni deux vous appelez des amis.

"On se fait un resto ce soir ?"

Tout le monde est excité à l'idée de se retrouver, quand vient la question fatidique...

"Ok, mais on va ou ?"

Il y a encore quelques années on aurait feuilleté un guide culinaire ou on se serait tout simplement retrouvé dans le premier resto venu.

Mais désormais les habitudes ont changé, l'heure est aux réseaux sociaux.

"J'ai vu ce chef qui partage ses recettes en live sur Instagram, franchement ça a l'air génial.
En plus il a ses cuisines ouvertes, on peut voir ce qu'il prépare.
Aucun doute sur le fait que ça soit des produits frais".

Pour choisir un produit ou un service, désormais on a besoin de confiance.
On a besoin de savoir ce qu'il se passe dans l'entreprise.
Comment les produits sont fabriqués, comment les services sont délivrés.

Tout comme on se pose la question de savoir si les plats sont "faits maison" ou si c'est du surgelé qu'on nous réchauffe au micro-onde.
Demain on se posera la question de savoir si on achète de l'intelligence artificielle ou un véritable service humain.

Quelle stratégie marketing peut-on mettre en place pour lever ses doutes, sans pour autant avoir besoin de se lancer dans de longues explications ?

Justement, il ne faut pas qu'on ait besoin de le faire, il faut que ça soit tellement évident, que personne n'ait même besoin de se poser la question.

La version audio podcast

Le build in public c'est quoi ?

Cette image du chef cuisinier qui confectionne ses recettes sur Instagram et qui prépare ses plats dans une cuisine ouverte, est applicable à n'importe quel business.

Si je devais résumer le build in public par une image, c'est celle-ci que j'utiliserais.
Celle d'un restaurant qui partage tout, jusqu'au moindre détail.

  • Ses fournisseurs
  • Ses recettes
  • Son fonctionnement
  • Ses résultats
  • Sa cuisine
  • Etc.

Le build on public, c'est la capacité d'une entreprise à partager tous les coulisses de son aventure, en public et sans tabou.

Le build in public : Dans quel but ?

Il y a plusieurs raisons différentes qui peuvent justifier le fait de documenter les coulisses de son entreprise.

1. Trouver des clients

On ne va pas se mentir, la principale raison est souvent commerciale.

Même si ça n'est pas celle qui apporte le plus de satisfaction, s'il n'y avait pas un intérêt business, peu de gens le feraient.

En partageant les coulisses de son entreprise on démontre au public qu'on n’a rien à cacher.
Tout ce qu'on fait est disponible publiquement.

On peut se tromper, on peut échouer, ça arrive à tout le monde.
Le fait de partager tout ça sans filtre, permettra de rapprocher l'entreprise de son public.

Ça permettra de créer un lien de confiance, avant même de commencer à travailler ensemble.

2. Trouver des talents

C'est à peu près le même schéma que pour les clients.

Dans certains domaines, la performance ne se mesure pas forcément dans la capacité qu'a l'entreprise à trouver des clients, mais surtout dans sa capacité à trouver des talents.

On sait à quel point c'est dur de recruter.
C'est sûrement pour ça qu'il y a autant de cabinets de recrutement qui fleurissent ces dernières années.

La principale crainte d'une personne qui cherche un nouveau job, contrairement à ce qu'elle peut croire elle-même, ça n'est pas le salaire.
C'est la façon dont elle pourra s'épanouir dans son nouveau travail.

Une stratégie build in public aura pour effet de montrer les coulisses d'une entreprise de la façon la plus sincère possible.

Avant même d'arriver dans la société, la personne pourra se projeter et saura précisément ce qu'elle trouvera comme ambiance de travail.

3. Trouver des investisseurs

Pour à peu près les mêmes raisons que celles citées juste au-dessus.

Les investisseurs investissent avant tout dans une équipe avant tout.
Ils investissent dans la capacité qu'ont les humains à éxecuter une idée.

Les idées ne valent rien, elles appartiennent à notre génération, seule leur exécution compte.

En montrant la façon dont vous travaillez, vous n'avez plus besoin de prouver quoi que ce soit à d'éventuels fonds d'investissement ou business angels.

Tout est disponible publiquement, ils n'ont qu'à se servir.

4. Pour les souvenis et le partage

Il y a 10 ans, en 2014, j'ai créé une entreprise avec deux associés.

Un des regrets que j'aurais toujours dans cette aventure, c'est le fait de ne pas avoir publié dès le début ce qu'il se passait dans la société.

J'ai commencé à le faire sur la fin, mais j'aurais aimé le faire avant.

  • Pour les souvenirs, tout simplement.
    Pour pouvoir se replonger en détail dans tout ce qu'il s'est passé.
  • Mais aussi pour le partage.
    Si nos échecs et succès peuvent aider les autres, alors banco.

Aujourd'hui j'ai quitté cette entreprise et je me retrouve sans réels souvenirs de ce qu'il s'y passait il y a plusieurs années.

Certes je n'ai pas oublié les moments importants, mais je donnerais beaucoup pour pouvoir me replonger dans l'état d'esprit que l'on avait à chaque étape de l'aventure.

Je conseille donc à qui veut bien l'entendre, de documenter le plus tôt possible son aventure.

Ça m'a moi-même servi de leçon.

5. L'état d'esprit que le build in public apporte

Le dernier avantage et pas des moindres.

C'est l'état d'esprit que peut apporter le fait de documenter son aventure en public.

Je ne saurais même pas comment le décrire, mais le fait d'ouvrir son entreprise vers les autres est la chose la plus épanouissante qu'il m'ait été donné de vivre dans ma propre expérience.

J'aurais du mal à mettre des mots dessus, alors la seule chose que je peux vous dire c'est d'essayer.

Ne serait-ce qu'une fois, juste pour voir si vous êtes à l'aise avec ça et pour ressentir la plénitude que ça apporte.

Le build in public concrètement ça donne quoi ?

C'est bien beau toute cette théorie, mais concrètement ça donne quoi ?

En fait on peut utiliser le build in public à peu près pour tout :

  • Un service RH qui pourra filmer le déroulement des séminaires d'entreprise en réalisant un petit "film de vacances".
    -> Exemple : Coudac avec sa série "24h"
  • Une équipe "produit" qui va se filmer en live en train de développer leur application.
    -> Exemple : Tous les solopreneurs qu'on peut voir sur Twitter avec le mot clé #buildinpublic
  • Un service financier qui va pouvoir publier les résultats de l'entreprise une fois par mois.
    -> Exemple : Buffer avec son "Open Blog"
  • Un comité de direction qui pourra partager le déroulement de leur comité de direction.
    -> Exemple : Gumroad avec son board meeting public
  • Des dirigeants qui publieraient régulièrement leur journal de bord d'entreprise
    -> Exemple : Le mémo et ses coulisses (Coucou 👋)

Les champs d'application sont illimités, dès lors que vous travaillez sur quelque chose, il suffit de le documenter quelque part.

Comment faire du build in public dans son entreprise

Comme on vient de le voir, ça n'est pas très compliqué de faire du build in public.
Dès que vous bossez sur quelque chose, il suffit de le documenter quelque part publiquement (Linkedin, YouTube, Newseltter, etc.).

C'est plutôt simple... enfin, ça c'est en théorie.
En pratique ça peut se révéler un peu plus compliqué qu'il n'y paraît.
Et je ne parle pas de complexité technique, je parle de complexité psychologique.

Ça demande un sacré courage de partager l'intégralité de ce qu'il se passe dans son aventure entrepreneuriale.

Instinctivement ça ne nous viendrait pas à l'idée de partager le compte de résultat de son entreprise, ni les coulisses de la vie au bureau et encore moins la façon dont on construit son produit.

Ça n'est pas naturel, en fait ça n'est pas dans notre culture.

Tout comme on a du mal à parler des salaires dans une entreprise, on va avoir du mal à partager sincèrement ce qu'il se passe dans notre boîte.

Il ne faut pas se blâmer, c'est "normal".

Par contre ça peut être intéressant de soulever les freins psychologiques qui se cachent derrière tout ça.

La méthode des 5 pourquoi peut souvent nous aider à mettre le doigt sur les barrières qu'on rencontre, pour ensuite essayer de les lever.

"Je ne me sens pas à l'aise avec le fait de publier les chiffres de l'entreprise".

Pourquoi n°1 :
"Parce que ça me gêne que mes concurrents aient accès à mes performances".

Pourquoi n°2 :
"Parce que j'ai pas envie qu'ils sachent si je me porte bien financièrement".

Pourquoi n°3 :
"Parce que je ne veux pas qu'ils aient un avantage concurrentiel grâce à ses chiffres".

Pourquoi n°4 :
"Parce que je sais qu'ils font plus de chiffre que nous et ça peut faire peur aux clients qu'on soit plus petit".

Etc.

Vous continuez l'exercice jusqu'à ce que la raison profonde remonte à la surface.

En général on est assez fort pour planquer les raisons profondes sous de belles couches de peinture.
Mais il suffit de gratter un peu pour se rendre compte que ça cache souvent quelque chose de profond.

C'est ce "quelque chose" qu'il faut résoudre, pour pouvoir commencer à se sentir à l'aise avec le fait de partager les choses publiquement.

Build in public : La méthode et les outils pour se lancer

Je le disais plus haut, ça n'est pas très compliqué de commencer à "construire en publique".

Il suffit d'avoir le réflexe de documenter les évènements qui se passent dans votre entreprise.

Voici néanmoins quelques supports qui vont vous permettre de déployer rapidement cette stratégie :

Journal de bord des dirigeants

Linkedin est l'endroit parfait pour documenter son aventure entrepreneuriale.

Dans une stratégie TOFU, MOFU, BOFU, les coulisses de son aventure font un sujet parfait pour la partie TOFU.

Tofu : Top of the funnel
Mofu : Middle of the funnel
Bofu : Bottom of the funnel

En gros le TOFU ce sont les sujets génériques que vous pourrez aborder et qui vous permettront de toucher un large public.

Ça n'est souvent pas à cette étape-là qu'on transforme le plus, mais c'est nécessaire de remplir le haut de l'entonnoir, pour que les couches inférieures (qui convertissent mieux) fonctionnent.

Construction d'un produit en public

Twitch est l'endroit idéal pour se lancer la construction en publique de son produit.

Vous allez pouvoir lancer un live à chaque fois que vous bossez sur votre produit (Ou vos services d'ailleurs).

Ça vous permettra de créer une communauté autour de votre produit, tout en reçevant les premiers feedbacks le plus rapidement possible.

Coulisses de la vie d'entreprise

Vous pourrez aussi parler de la "vie de bureau" à travers un compte Instagram ou YouTube dédié à ça : "Les coulisses de la vie chez XXX".

L'idée pourrait être de donner les accès au plus de personnes possibles dans l'entreprise, afin que chacun puisse contribuer au partage des coulisses de l'entreprise.

Résultats financiers

On appelle ça un "open blog", c'est le fait d'écrire un blog régulier sur les performances financières de l'entreprise.

Une fois par mois on peut publier les KPI et la performance de la société dans laquelle on bosse.

On peut même transformer ces publications en newsletter.
Pour informer les collaborateurs, les investisseurs, les "amis" et tous les curieux qui pourraient nouer un lien particulier avec l'entreprise grâce à ce support.

Substack ou Ghost sont de très bons supports pour ça.

(Vous lisez d'ailleurs cette newsletter sur Ghost).


Vous l'aurez compris, il y a beaucoup de bénéfices au fait de commencer à "construire en public" son projet entrepreneurial.

Il n'est jamais trop tard et surtout, il n'est jamais trop tôt.

Alors lancez-vous !

Read more