Le mémo
Le mémo : La tech pour ton business
Réseaux sociaux et productivité : Le fléau du business de l'attention.
0:00
-20:13

Réseaux sociaux et productivité : Le fléau du business de l'attention.

On a un vrai souci avec les réseaux sociaux, on y passe de plus en plus de temps et ça nous empêche de nous concentrer plus de 5 min d'affilée. Le business de l'attention est un véritable fléau.

Tous les réseaux sociaux devraient être payants.
Franchement, je pourrais payer 50 € par mois pour chacun d'eux.

LinkedIn, Instagram, TikTok, YouTube, Twitter...

Sans exception.

Forcément, derrière tous ces réseaux il y a des coûts.
Ça ne fonctionne pas comme par magie.

Il faut héberger les données, les mettre en réseau, payer les développeurs, etc.

Et il faut bien que quelqu'un paye tout ça.

Si l'accès est gratuit, ça veut tout simplement dire que le réseau récolte de la data pour nous proposer de la pub.

Quand c'est gratuit c'est nous le produit.

Donc leur mission première, c'est qu'on reste connectés le plus longtemps possible.
Afin qu'on puisse consommer le plus de pub possible et que le réseau gagne un max d'argent de la part des annonceurs, en contrepartie de notre attention.

On appelle ça “le bout du monde” à Marseille. Il y a pire comme endroit pour un dej avec ses collègues.

Le business de l’attention

C'est bien de ça dont on parle : Notre attention.

Si on fait un petit calcul :
- Temps moyen passé sur les réseaux par jour = 2h
- Smic horaire net 9,11 €
- Nombre de jours dans le mois = 30

Si on convertit le temps qu'on passe sur les réseaux en équivalent SMIC net.
Ça donne 546 € par mois.

Si on arrêtait de passer autant de temps sur les réseaux et qu'on utilisait cette économie de temps contre un travail au SMIC, on toucherait tous les mois 547 €.

Plusieurs précisions :
- En réalité on passe 2h30 par jour en moyenne, mais je garde 30min par jour d'utilisation "normale".
Au-delà c'est pour s'abrutir.

- Le SMIC, ça ne concerne pas tout le monde, mais c'est la donnée qui parle le plus (Faites le calcul avec votre propre taux horaire net).

- Le but n'est pas d'économiser du temps pour gagner plus de d'argent, mais c'est la façon la plus concrète que j'ai trouvée pour prendre la valeur de cette aberration.
En réalité le but est de, mieux dormir, profiter de ses proches, faire de l'activité physique, etc.

Les solutions

Je vais vous décevoir.

Je n’ai toujours rien trouvé d’efficace pour réduire mon temps d’écran et plus particulièrement mon temps d’activité sur les réseaux.

Les solutions qui n’ont pas fonctionné

Supprimer les apps du téléphone ?
→ Je me connecte aux pages web des réseaux sociaux et c’est encore pire car la navigation est horrible.

Mettre une limite de temps d’utilisation ?
→ Je saisis le code à chaque fois que je suis bloqué.

Mettre son smartphone en noir et blanc ?
→ Je crois qu’au bout d’un moment on s’y fait et si son addiction c’est Linkedin, ça n’a aucun effet, si ce n’est positif car on arrive plus facilement à lire les posts

Les solutions qui pourraient fonctionner

Prendre un “dumb phone” ?
(On peut aussi appeler ça un téléphone de dealer ou tout simplement un nokia 3310).
→ C’est dommage, car au-delà des réseaux sociaux c’est cool la technologie.
Tous ses mp3 dispos, un plan pour se repérer, un appareil photo de dingue…
J’ai pas envie de me passer de ça.

Donner son code de verrouillage à un proche ?
J’ai vu quelqu’un faire ça, je crois que c’était Yomi Denzel, le créateur de contenu.
Il a donné son code “temps d’écran” à son frère et il lui a fait promettre de ne jamais lui donner.
→ Pourquoi pas, mais franchement on doit vraiment en arriver là ?
J’ai la réponse dans la question (et dans tout ce que j’ai écrit plus haut).

Vous avez des idées ?

C’est le moment ou vous vous dites.
”Ah mais en fait depuis tout à l’heure je lis ça en pensant qu’il va me donner une solution miracle et en fait il n’a rien”.

J’ai rien.
C’est vrai.

Mais je mise sur la force du collectif et si vous avez quelque chose d’efficace qui fonctionne, je compte sur vous pour balancer votre “secret sauce” en commentaire.

On peut aussi se retrouver sur Discord, juste pour se soutenir.
Comme un groupe de parole :)

Bon, à la prochaine.

1 commentaire